Equipement restauration

Equiper son restaurant en vêtement de travail

Travailler en restauration impose aux professionnels de la cuisine ou du service en salle de porter des vêtements adaptés. Il est essentiel de porter des habits confortables, résistants et faciles d’entretien. De même, une tenue vestimentaire distinguée est primordiale. Elle représente un gage de professionnalisme dans un domaine exigeant et au contact du client. Votre tenue professionnelle reflète à la fois l’identité de votre établissement et ses valeurs. Une tenue doit également donner envie à tous de la porter. Vous pouvez apporter une touche de personnalisation à vos vêtements professionnels. Différents coloris et styles d'écriture vous sont proposés en broderie sur vos vestes de cuisine, chemises de service et gilets de barman.

  1. Le vêtement de cuisine
  2. La veste de cuisine
  3. Le pantalon de cuisine
  4. Les chaussures de cuisine
  5. Le tablier de cuisine
  6. Le vêtement de salle
    1. Le tablier de serveur
    2. La chemise et la chemise avec logo
    3. Le costume homme et le tailleur femme
    4. Le gilet barman homme et femme

Le vêtement de cuisine

Il est essentiel de se poser la question de la visibilité du personnel de cuisine par les clients. En effet, les restaurants traditionnels à cuisine ouverte se sont généralisés et cela aura une incidence sur le choix du vêtement de cuisine. Au delà de son objectif fonctionnel, il devient un outil de communication des valeurs de l'établissement et de sa gastronomie.

La veste de cuisine

La veste de cuisine doit être pratique, esthétique et facile d’entretien. Traditionnellement, le cuisinier porte un tablier, une veste avec col, un pantalon et une toque. Dans l’Histoire ancienne déjà, les chefs cuisiniers étaient des personnages honorables. En 1822, le double boutonnage est attribué à la veste de cuisine. L’ensemble de la tenue en cuisine est historiquement immaculée car elle symbolise la propreté et la noblesse de la fonction. Le système de double boutonnage permet d’ouvrir la veste sur deux rabats. Cela permet de présenter le côté propre lorsque la veste est tâchée sur la première face. Le cuisinier ou le commis peut donc rester net malgré les éclaboussures de sauces et autres salissures. La toile de la veste doit être résistante au feu et étanche afin d’assurer la sécurité du cuisinier qui travaille essentiellement en milieu chaud. Des fentes et des œillets d’aération sur les côtés de la veste de cuisine vous permettent de rester confortables malgré la chaleur de votre environnement de travail. La veste de cuisine traditionnelle est blanche mais une certaine audace est appréciée en variant le style, la couleur et la coupe de la veste. Les manches peuvent être courtes ou longues, la veste se porte noire, taupe, en denim ou même bicolore. L’élégance se décline aussi en veste blanche et col tricolore par exemple. De même, un col officier à effet contrasté apporte une vraie allure art à votre veste de cuisinier. Un liseré doré apporte également une certaine finesse à votre veste de travail. Il y a beaucoup de façons de personnaliser votre veste de cuisinier. En effet, vous pouvez choisir votre broderie grâce à notre service de personnalisation: texte, couleur, police, taille. Vous adaptez votre veste à votre préférence tout en respectant les codes vestimentaires de la profession et de l’établissement.

Le pantalon de cuisine

Historiquement, le pantalon du cuisinier est à motifs : petit damier ou « pied de poule ». Originaire d’Ecosse dans les années 1880, le motif « pied de poule » pour les pantalons est traditionnellement respecté dans l’univers de la cuisine. Il représente une valeur sûre autant pour les hommes que pour les femmes. Ce motif bénéficie d’un grand côté pratique puisqu’il camoufle les tâches efficacement. De nos jours, les pantalons de cuisine de différents coloris tels que : noir, blanc uni, rouge, gris à fines rayures ou taupe sont aussi très tendance. Le confort du pantalon est important dans la mesure où l’environnement de travail est chaud et propice à la sudation. Une ceinture élastiquée en éponge permet d’absorber un maximum la transpiration. Un pantalon de cuisine doit être pratique et élégant. La tendance est à la modernité avec un pli le long de la jambe. Il se décline classiquement en blanc, noir, gris ou «pied de poule». Porter un pantalon bleu marine ou rouge bordeaux est moins courant mais tout autant sophistiqué accompagné d'une veste assortie avec un rappel de couleur en liseré par exemple. Les femmes apprécient de pouvoir conserver une certaine féminité dans leur activité professionnelle. Une coupe slim permet à la femme de porter un pantalon de cuisine ajusté et chic mais confortable. Traditionnellement conçu avec 3 poches, il se décline en plusieurs couleurs. De couleur noire et rayée, il est semblable à un pantalon de ville.

Les chaussures de cuisine

Choisir de bonnes chaussures pour travailler en cuisine est impératif pour la sécurité et le confort. Les premières chaussures avec coque de protection apparaissent au cours de l'ère industrielle au début du XXe siècle à la suite de nombreux accidents professionnels. Elles ont hérité de la robustesse des sabots de nos ancêtres. La chaussure de cuisine est désormais antidérapante et imperméable avec une coque de protection généralement. La tendance est à la personnalisation du style mais la chaussure de cuisine classique est une mocassin fermée noire ou blanche. Elle demeure la chaussure la plus appréciée afin d'éviter les maux de dos et les jambes lourdes. Vous pouvez également opter pour des chaussures de cuisine de style sportswear légères et confortables lorsque l'on est debout toute la journée. Les sabots de cuisine sont aussi très agréables à porter et résistants. Assez flexibles, ils absorbent la transpiration et conviennent aux femmes comme aux hommes. Les femmes apprécient une semelle compensée adaptée à leur morphologie. L'entretien de ces chaussures de cuisine est facile puisqu'une simple éponge humide et du savon sont suffisants pour garder vos chaussures propres.

Le tablier de cuisine

Au XIXe siècle, le tablier était une pièce de vêtement que l'on portait sur le devant d'une robe. Plus ou moins raffiné selon le niveau social de la personne qui le portait, il est un élément décoratif dans les costumes traditionnels. Il pouvait être brodé, à dentelle ou à simple fichu. L'usage professionnel du tablier de protection s'est démocratisé dans les années 1900. Le tablier protège la tenue du cuisinier contre les tâches et éclaboussures. Il tombe traditionnellement jusqu’au-dessous des genoux et se porte avec ou sans bavette selon les préférences et les utilisations. Du court au long en passant par le mi- long, toutes les tailles sont possibles. Pratique à utiliser grâce à ses liens à nouer dans le dos et facile à entretenir, il est fabriqué en coton et/ou polyester. Le tablier de cuisine demi ou long sans bavette est léger et agréable à porter. Il peut se décliner dans plusieurs coloris tel que blanc, noir ou à liseré gris ou bordeaux pour un style plus raffiné et afin d’être assorti à l’ensemble de la tenue. De la cuisine traditionnelle à la cuisine moderne, nous vous proposons une large gamme de tabliers pour satisfaire votre demande. Le tablier à bavette est quant à lui à hauteur réglable grâce à sa tresse coulissante et ses liens à nouer. Il protège l’intégralité de vos vêtements de cuisine. Vous pouvez varier les couleurs et les formes afin de personnaliser votre tenue. Souvent majoritairement noir ou blanc, il peut avoir une coupe cintrée pour les femmes afin d’apporter une touche de féminité. Si vous souhaitez adopter un look plus moderne, vous pouvez opter pour un tablier en Denim ou jean gris acier chiné. Le tablier noir à bavette avec liseré de couleur est aussi apprécié car il est mixte et l’on peut personnaliser sa tenue en adoptant le coloris de son choix.

Le vêtement de salle

Traditionnellement dans l’histoire de la cuisine française, le service en salle requiert un code vestimentaire élégant et pratique. La tenue du serveur en salle est adaptée au type d’établissement dans lequel il travaille : bistrot, bar à vins, brasserie ou restaurant gastronomique. Le code vestimentaire dépend du style de cuisine que vous servez et de l’ambiance de l’établissement.

Le tablier de serveur

Historiquement, le tablier est un vêtement couvrant l'avant du corps. Il est porté pour se protéger des coupures et éclaboussures, il sert également à garder sa tenue propre et présentable. Dans les années 1900, le tablier de domestique ou de serveur se porte blanc. Au XIXème siècle, le domestique a un rôle de représentation certain. Il assure le service à table avec allure et élégance. De nos jours, le tablier de serveur se porte court ou long. Traditionnellement blanc ou noir, il est un élément incontournable de la tenue de service. Coloré pour apporter de la gaîté, il est possible de varier les styles selon les matières et les finitions. En Poly-coton souple et résistant, sa longueur permet de limiter les tâches. La tendance est au blanc classique, noir, gris ou bordeaux pour un style raffiné et distingué. Porter un tablier à bavette est très souvent apprécié également. Il permet de limiter les tâches lors du service et des allers et retours entre la salle et la cuisine. Il est possible de différencier cet accessoire de travail grâce à nos broderies personnalisables.

La chemise et la chemise avec logo

La chemise blanche est un vêtement indémodable. Dans l’histoire des métiers de la restauration, le personnel de service masculin ou féminin porte traditionnellement une chemise blanche. Le blanc immaculé symbolise l'élégance et la pureté. Au XIXème, la chemise blanche était portée en dessous d'un veston. Elle donnait une allure sophistiquée par son col et ses manchettes. Dans le milieu professionnel du service culinaire, le personnel porte majoritairement une chemise blanche ou noire à manches courtes ou longues. La tradition ancestrale du blanc immaculé perdure. Elle est composée de coton et/ou polyester et à boutons cachés sous pate ou col fantaisie avec manches élargies pour un style plus féminin. La coupe d'un chemisier de femme est souvent ajustée pour une silhouette élégante. Il est possible d'apporter une touche personnelle à votre chemise en ajoutant une broderie de votre choix tel que le logo brodé de votre établissement par exemple.

Le costume homme et le tailleur femme

Le costume s'impose avec succès depuis plus de 300 ans comme la référence en matière d’élégance et de distinction dans la mode masculine. Intemporel, il s'impose peu à peu comme le vêtement de travail par excellence dans le service en hôtellerie et restauration. Sans cesse remis au goût du jour, la tendance est à la veste noire, la chemise blanche, le pantalon noir et la cravate noire pour un ensemble masculin très classique. Le tailleur femme apparaît au XIXème siècle lorsque la femme s'émancipe en pratiquant des loisirs qui requièrent une certaine liberté de mouvement. En 1885, le tailleur composé d'une jupe longue et d'une veste assortie provenant d’ Angleterre est adopté en France. Dans les années 60 apparaît le premier tailleur femme pantalon mais les années 80 signent le retour du tailleur jupe et d'une tendance «working girl» dans la façon de porter le tailleur. Le tailleur femme se compose d'une chemise blanche et veste noire cintrée avec un pantalon noir ou une jupe noire de service au choix. La cuisine représentant un art de raffinement, le costume du serveur ou le tailleur de la serveuse se doit d’évoquer cette délicatesse. Noir ou bleu marine restent les grandes tendances chics.

Le gilet barman homme et femme

Le gilet, anciennement appelé «pourpoint» se porte évasé et avec des poches en pointe au cours du XVIIIe siècle. Le devant du gilet est confectionné d'un tissu luxueux tandis que le dos est souvent d'une qualité moindre. Il est une pièce fondamentale de la garde robe masculine au XIXème siècle. Il est chic, moderne et décontracté. Le gilet de barman noir reste un grand classique dans la profession. Il est confortable et résistant grâce à son intérieur doublé. Un col V apporte du style et un look élégant à ce gilet sans manches. Il se ferme grâce à 5 boutons sur le devant, noirs, dorés ou colorés selon les préférences. Les petites poches toujours présentes permettent de transporter de petits accessoires. Le gilet dans sa version femme a une coupe cintrée élégante et féminine. Souvent ajustable au dos pour un maximum de confort, il dispose de poches avant et intérieure afin d'être à l'aise dans votre travail. La tendance est au noir, gris, bleu marine ou beige selon le «dress code» de l’établissement. Le gilet à rayures apporte quant à lui un côté raffiné et citadin à votre look. Nous proposons un service de personnalisation pour vos gilets de service. Vous pouvez opter différentes polices de caractères et une multitude coloris selon le style que vous souhaitez.